Savoir se mettre du bon côté
Edito

Savoir se mettre du bon côté

La mort du Maréchal suivi de la mise en place du conseil militaire de transition (Cmt) a entrainé un branle-bas dans le landerneau politique. Au choc des premiers jours a suivi un jeu de positionnement qui a permis à certains de se retrouver dans l’exécutif, d’autres d’espérer intégrer les organes de la transition. D’autres plus circonspects ont choisi de se mettre à l’écart exigeant le retour à l

Penser l’après-Déby. Quelle transition politique pour le Tchad ?
OpinionPolitique

Penser l’après-Déby. Quelle transition politique pour le Tch...

La mort d’Idriss Déby pourra être l’occasion d’un renouveau politique pour le Tchad, à condition que la période de transition soit une rupture avec le système de gouvernance qui a favorisé trente ans de dictature. Ce qui implique que l’armée, les acteurs politiques et les représentants de la société civile doivent s’accorder à mettre en place un dispositif transitionnel favorable à l’émancipation

Mort au combat ou victime d’un putsch discret ?
OpinionPolitique

Mort au combat ou victime d’un putsch discret ?

Nous demandons à la France de clarifier sa position, car elle ne doit pas soutenir le prolongement de la dictature  en soutenant le Conseil militaire de transition (CMT), mais elle doit être du côté du peuple tchadien, opprimé. Nous, partis politiques tchadiens de l’Opposition, signataires de la présente déclaration, publions cette tribune à l’égard de son Excellence, M. Emmanuel Macron, présiden

Dialoguer ou périr
Edito

Dialoguer ou périr

La présidentielle du 11 avril 2021 n’a pas encore livré son verdict au moment où ces lignes sont écrites. Mais point besoin d’attendre la publication des résultats, qui ne font aucun doute, pour tirer les leçons de ce qui s’est passé dimanche dernier. Ce qu’il faut retenir de ce scrutin, c’est une volonté réelle de changement qui s’est manifesté dans l’indifférence que les populations ont affiché

Pouvoir et éthique
Edito

Pouvoir et éthique

C’est sans doute le sujet le moins évoqué au cours de cette campagne électorale qui amorce sa fin. Ni les candidats, moins encore le président sortant qui s’est contenté de répéter le disque rayé de la lutte contre la corruption alors qu’à côté de lui trône fièrement un détourneur de deniers publics connu : Mahamat Zène Bada, secrétaire général du parti au pouvoir et directeur de campagne. Ce c

L’heure du bilan et non des promesses
Edito

L’heure du bilan et non des promesses

Après la morosité des premiers jours, la campagne électorale semble désormais lancée avec la disparité que l’on a constatée depuis le début. Le président sortant avec une bardée des bureaux de vote occupe largement le terrain en dépit des protestations des autres candidats (certains comme Brice Mbaïmon ont même suspendu leur participation avant de revenir dans la campagne). Sur le terrain, les

Déby se dévoile
Edito

Déby se dévoile

L’aveu était de taille. Il est hélas passé inaperçu, submergé par l’actualité plutôt riche de ces derniers jours. Au cours de la conférence de presse qu’il a accordée à la presse nationale, le chef de l’Etat répondant à une question sur l’interdiction systématique des marches opposées au régime a tranché net ! « Je n’aime pas le désordre (entendez les marches non autorisées). Vous m’avez déjà trai

L’honneur perdu de la police
Edito

L’honneur perdu de la police

Police et non milice. C’est ce que voudrait l’idéal républicain pour nos forces de l’ordre qui, hélas se sont illustrées par le contraire ces dernières semaines. Le récit de dame Fatimé Mahamat Soumaïla, trésorière des Transformateurs devant la barre pendant le procès des marcheurs le 12 février dernier a montré à ceux qui avaient encore des doutes, le vrai visage de notre police. Une police pas d

La diaspora Tchadienne refuse que la COVID19devienne une manne inespérée pour un maréchal qui cherche un 6ème mandat
Opinionpresidentielle

La diaspora Tchadienne refuse que la COVID19devienne une man...

2021 est une année électorale au Tchad: élections présidentielles le 11 avril, puis législatives le 24 octobre 2021. A la veille de ces échéances le climat social, porté par un désir de changement radical, se durcit face aux exactions du gouvernement à l’encontre des leaders d’opinion et des restrictions de libertés, notamment du droit à manifester. Dans le même temps, sur l’étendue du territoire

La présidentielle n’est plus le sujet
Edito

La présidentielle n’est plus le sujet

Une chose est sûre. La campagne présidentielle qui s’ouvre le 11 mars prochain sera sans saveur. Même s’il est risqué de présager de l’issue des manifestations qui s’annoncent de plus en plus risquées, le casting qui se met en place, pour la désignation du futur exécutif annonce un jeu de bien moindre qualité. Il est une évidence. Le Maréchal Déby Itno est presque assuré d’être réélu à l’issue du