Convention de partenariat entre le Corps Panafricain et les étudiants tchadiens 1

Convention de partenariat entre le Corps Panafricain et les étudiants tchadiens

Rencontre des responsables du Corps Panafricain et ceux  de l’Union Nationales des Etudiants Tchadiens(UNET)  ce vendredi 20 mai dans la salle de réunion du Ministère de l’Eduction Nationale. Objectif, présenter le Corps panafricain et proposer  un partenariat à l’endroit des étudiants.

Pour  le facilitateur du Corps Panafricain, Alphonse  Agnero Nomel, son organisation a pour ambition de promouvoir la culture de paix. Ceci pour avoir des citoyens cristallisés  animés du sentiment national en aimant leur pays. Selon lui, le  manque de  paix occasionne des conflits souvent des conflits électoraux. Et c’est suite à ce constat que le Corps Panafricain a vu le jour pour  apporter sa contribution aux processus électoraux.  Pour justifier ce choix partenarial, Alphonse Agnero Morel a mentionné que les étudiants sont les plus instrumentalisés par les partis politiques, les organisations de la société civile et le pouvoir en place. Les représentants des étudiants ont salué l’initiative du Corps Panafricain avant d’affirmer qu’ils sont souvent victime d’harcèlement de ces différentes corporations.

Le Président Exécutif Corps Panafricain, Nassour Albdelkérim  indique que les ONG sont devenues des acteurs incontournables de la paix. « Elles réalisent des actions, produisent des analyses, assurent des formations, formulent des propositions et recommandent au gouvernement et institutions chargées de prendre des décisions », argumente-t-il.  A travers ce partenaire, les étudiants ont  pour rôle d’informer, de former, de communiquer, de contrôler l’action publique. Mais aussi de faire la promotion de la culture et de rendre compte en raison de leurs capacités techniques  et organisationnelles, conclut-il.