Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Guerre de présidents à la fédération tchadienne de football

Le désormais ex vice-président de la fédération tchadienne de football, Ibrahim Wang Laouna Foullah entouré de ses avocats a organisé une conférence de presse ce samedi 12 mai 2018 à l’hôtel Radisson Blu pour se défendre des accusations de son président Mokhtar Mahamoud Hamid et donner des clarifications sur les réelles motivations de sa suspension de la fédération.  

Au lendemain de sa suspension de la fédération tchadienne de football association par son président qui l’accuse d’avoir détourné plus de soixante millions de francs Cfa, le vice-président de la fédération tchadienne de football association (Ftfa) Ibrahim Wang Laouna Foullah a tenu à expliquer les réels motifs de cette suspension. Selon le désormais ex vice-président, ces accusations ne reposent sur aucune base légale. « Je fait l’objet de campagnes de dénigrement perpétrées par certaines voix inaudibles de notre milieu sportif allant de la calomnie à ma prétendue suspension », précise-t-il. Selon lui, le navire de la fédération a commencé à chavirer depuis belle lurette par les agissements du président Moctar Mahamoud Hamid qui utilise non seulement tous les moyens pour placer son club, la Renaissance football Club (Rfc) devant les autres mais aussi manque de vision pour le football tchadien. D’après lui, le climat de travail est devenu délétère entre lui et le président depuis 2016 après les saisies conservatoires des créances des avoirs de la fédération par les clubs Gazelle (champion national) et As Coton Tchad (vice championne) dont le 1er a eu gain de cause et avec la seconde la fédération a opté pour un règlement à l’amiable pendant l’absence du président.

D’après nos informations, sur la sollicitation du président de la fédération, le ministère de tutelle a envoyé le 03 mai dernier une commission pour enquêter sur les accusations du président Moctar contre son vice-président. Seulement, le président de la fédération n’arrive pas à fournir à cette commission les documents tels que les textes régissant la fédération, la liste du personnel et la masse salariale, la situation de gestion des différents appui financiers apportés à l’institution au niveau national en 2015, 2016 et 2017 et tout autre document pour aider la commission. « Le président n’a pas fourni les documents sollicités par la mission et il décide de passer à une vitesse supérieure en me suspendant. S’il y a détournement, on doit attendre que cette mission finisse son travail  ».

Selon Ibrahim Wang Laouna Foullah, la Fifa somme instantanément la fédération  à justifier la destination de plus de 780 millions de francs. D’après son conseil, cette suspension doit respecter les textes de la fédération qui exige que la personne mise en cause donne sa version des faits.

Stanyslas Asnan

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

  • Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)
    Journée portes ouvertes (Salon Nationale du Coton)

     

  • Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
    Les ABCD du Leadership de Dr Succes Masra
  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     


  • La Flamme du Tchad
    La Flamme du Tchad

     

     COMMUNIQUE

LA CNPCI RECRUTE

LE REGARD DE DJAM'S

ACCES AU WEBMAIL

NEWSLETTER

Youtube Gallery Module

Video list or Theme not selected

Copyright © Le Pays, Journal d'informations et d'analyses
Une Publication de la Société d'Edition, de Communication et Conseil (SECC)
Siège: Avenue Mathias Ngarteri - axe CA7, BP: 4306, Tél: +23566297954, Email: contact@lepaystchad.com
Designed by Djasrabé